OpenStreetMap

Pieren's diary

Recent diary entries

OSM at lunch meeting with the President of France

Posted by Pieren on 24 April 2014 in English (English)

Tomorrow, osm-fr local chapter spokesperson Gael Musquet (aka RatzillaS) is invited to a lunch meeting with François Hollande, president of France to talk about modernising the state (among other participants like entrepreneurs and opendata players)

https://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/2014-April/067782.html

Call to map Misery

Posted by Pieren on 14 March 2014 in English (English)

Misery village in France needs more contributors:

http://www.openstreetmap.org/relation/3359691#map=14/49.8485/2.8911

Remove a spam user in French

Posted by Pieren on 10 March 2014 in English (English)

It was said in a previous "diary" entry that OSM users are not a major issue "because nobody will actually see a user page for a user that doesn't do anything unless they actually go hunting for it for some reason" (from here).
But this is an example of spam user : https://www.openstreetmap.org/user/Voyancegratuiteimmediate

which is referenced multiple times from Facebook or Twitter (e.g. https://twitter.com/DabiaRamani)

The aim is probably to increase G. ranking. The same site is referenced in dozen different sites with the same kind of weakness. If it's not harming OSM, this miethod is artificially increasing the amount of registred users and will probably increase in the future if we do nothing.

Mapbox and the lake of attribution to OSM

Posted by Pieren on 5 March 2014 in English (English)

Just found the Mapbox showcase here: https://www.mapbox.com/showcase/

Pretty nice maps.

But in his help pages, Mapbox is explaining that if someone uses one or more of the Streets, Buildings, Areas, Water, and Land layers available through Mapbox.com you are required to attribute OpenStreetMap and its contributors.

Now, I would start a new game : go to the Mapbox showcase, count how many of the "Streets", "Buildings", "Areas", "Water" and "Land" layers are visible without the OSM attribution.

Le site du candidat Patrick Menucci qui utilise une carte OpenStreetMap sans respecter la license

Posted by Pieren on 5 March 2014 in French (Français)

Encore un exemple de site qui ne respecte pas la license OSM:

http://www.mennucci2014.fr/la_carte_du_nouveau_cap

La carte de fond provient de Mapbox. A la décharge du/des webdesigner, l'obligation de mettre OSM dans les "attributions" n'est visiblement pas une priorité chez Mapbox. Exemple de ce qu'on trouve dans la page d'aide:
https://www.mapbox.com/help/attribution/

"Note that if you use one or more of the Streets, Buildings, Areas, Water, and Land layers available through Mapbox.com you are required to attribute OpenStreetMap and its contributors."

Utiliser des données libres, c'est bien. Le signaler en indiquant la provenance, ce qui nous fait un peu de publicité au passage, c'est encore mieux.
OSM, c'est gratuit et les contraintes exigées en retour sont quand même bien faibles. On veut juste un peu de reconnaissance et faire connaitre le projet pour qu'il continue d'exister dans le futur.

The wrong side of mapping transient events in OSM

Posted by Pieren on 3 March 2014 in English (English)

Mid-February, I sent a message to the main OSM mailing list reporting someone mapping the floods in UK 5 weeks ago.

Since few weeks, flood waters have subsided and the media frenzy have moved somewhere else. But the "natural=water" polygon in OSM is still there. Even if it is removed now (and it will probably after this blog post), how long time such transient data remains in OSM copies around the world either on statc maps or GPS devices or data dumps ?

Again, a good reason to reject all transient events in OSM, no ?

New ditches and dams to map : wild beavers seen in England ^^

Posted by Pieren on 28 February 2014 in English (English)

La cartographie humanitaire OSM évaluée par la croix-rouge US et REACH

Posted by Pieren on 13 February 2014 in French (Français)

La croix-rouge US publie un rapport d'évaluation intermédiaire (en anglais) sur la cartographie humanitaire d'urgence après le passage du typhon Yolanda (Haiyan) l'année dernière sur plusieurs pays asiatiques mais qui a fait principalement le plus de dégats aux Philippines.
Les résultats d'une comparaison entre les données OSM et un relevé sur le terrain n'est pas à l'avantage de ce type de cartographie : le nombre de bâtiments détruits était largement sur-estimé et le nombre de bâtiments endommagés sous-estimé. La principale raison en est évidemment la difficulté d'estimer les dommages depuis une photo aérienne prise à la verticale qui ne permet pas de voir les dommages sur les côtés par exemple, ou encore la faible résolution de certaines images.
Mais cette analyse est au final une bonne chose. Elle souligne que la cartographie de crise avec OSM peut être vraiment utile si elle suit quelques recommandations pour améliorer le processus. A mon tour de critiquer ces recommandations :
1. "avoir de meilleures données avant la catastrophe". Évidemment plus facile à dire qu'à faire. Les pays pauvres ont peu de données géographiques, souvent anciennes et obsolètes. Et l'imagerie aérienne mise à la disposition des contributeurs OSM est souvent de mauvaise qualité, en basse résolution. Cela pourrait passer par des achats d'images mais il faudrait aussi un budget pour ça. Dans un monde parfait, il faudrait aussi construire des communautés de contributeurs locaux, les mieux à même de cartographier "le terrain". Mais dans les pays pauvres, il faudrait là aussi ne pas oublier que la principale préoccupation des locaux est souvent de pouvoir manger, tout simplement. Et les connections à internet sont difficiles, voir inexistantes ou éloignées.
2. "améliorer les outils de saisie sur mobiles". Il est clair qu'il y a là un manque actuel d'éditeur OSM pour appareils mobiles (tablette, smartphone, laptop) dédié à la cartographie de crise, c.à.d pouvant fonctionner hors-ligne avec une possibilité de facilement mettre à jour OSM plus-tard, avec saisie rapide. Les applications actuelles sont trop centrées sur la cartographie "de pays riche" (bonne connection internet, types d'attributs urbains). L'alternative serait peut-être de saisir un maximum de photos géolocalisées sur place et de mettre ces photos à disposition des contributeurs éloignés. Mais il faut alors être un habitué de la carto OSM, savoir prendre les photos correctement (bons angles, bonne distance, nombre d'images suffisant). Mais ça n'est possible que si une très bonne connection à internet est disponible et dans un délai résonnable (ne pas être à 500 kms du premier café internet ou n'avoir que des téléphones satellites). Il y a aussi la possibilité que certaines images ne soient pas publiables à cause de contenus difficiles (cadavres).
3. "améliorer les tags". Il est clair que changer "building=school" en "building=damaged" n'est pas vraiment une bonne idée. La proposition de séparer les tags habituels des tags de cartographie de crise (avec un "damage=*" par ex.) est à adopter rapidement. Une meilleure description de ces tags est aussi indispensable (comme tous les tags d'ailleurs).
4. "améliorer la coordination" en particulier avec les ONG sur place. Evident. Le groupe HOT prend toute sa dimension dans ce domaine.
5. "une meilleure validation des contributions". C'est aussi un point qui me chagrine dans la cartographie de crise avec OSM. De nombreuses personnes utilisent OSM pour la première fois dans ce cadre. Bien que les outils d'édition se soient beaucoup améliorés avec le temps, le travail sur les données OSM nécessite un apprentissage minimal. Les nouveaux contributeurs, malgré leurs bonnes intentions, produisent aussi beaucoup d'erreurs, parfois basic, et le processus de vérification doit être renforcé dans ces cas, encore plus qu'ailleurs. C'est même un des points clé qui fera que la cartographie de crise fonctionnera ou pas avec OSM dans le futur.
6. "mieux comparer les images pré- et post-désastres". Mouais, bof. Encore faut-il avoir de bonnes images d'avant et d'après la catastrophe. Sans moyens, la cartographie a distance ne marchera pas, tout simplement.
7. "améliorer la mise à disposition de nouvelles images aériennes". On ne peut être que d'acoord. Encore faut-il que quelqu'un les paye, ces images...
8. "achat d'images". Encore d'accord. Si les agences humanitaires traditionnelles qui ont des budgets beaucoup plus considérables qu'OSM, veulent bien consacrer une petite partie de leur budget à l'achat et à la mise à disposition d'images satellites, pourquoi pas. Il faudrait aussi que les agences d'imageries satellitaires fassent d'avantage d'efforts qu'elles n'en font actuellement (il faut dire que la concurrence féroce dans ce domaine ne contribue pas à la philanthropie).

Je pourrais ajouter un point : les images satellites ne sont peut-être pas la seule option. Les catastrophes sont souvent suivies par des survols en avion. Filmer en HD les lieux sous un angle inédit et avec plusieurs passages puis mettre à disposition des contributeurs ces vidéos serait aussi une source précieuse pour les contributeurs distants qui pourraient aussi croiser ces images avec celles des satellites.

Au final, encore une fois, un bon rapport qui, j'espère, sera suivi d'effets au sein de la communauté OSM. Avant la prochaine catastrophe...

Missing attribution in Huffington Post ?

Posted by Pieren on 22 January 2014 in English (English)

In this article,
http://www.huffingtonpost.fr/2014/01/22/elections-europeennes-allemagne-contrecoups-immigration_n_4637378.html?1390379490
you find at bottom a serie of 19 images illustrating the text, as usual in this online newspaper. But the first one, although coming from the OpenStreetMap GPX dump, is attributed "Flickr:Eric Fischer".
Only if you click on "Eric Fischer", you find the original picture where OSM is mentionned: http://www.flickr.com/photos/24431382@N03/8033247558

What is the license of the GPX dump, cc-by-sa2.0 ? Odbl ? Is it legal to create, use and publish pictures without the original attribution ?
Why this wiki page says nothing about the license: http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Planet.gpx

Ajout d'une rue manquante dans Paris, 13e

Posted by Pieren on 13 January 2014 in French (Français)

Durant mes vérifications sur le 13e arrondissement, je suis tombé sur une rue absente d'OSM, merci le cadastre (un phénomène devenu exceptionnel tant OSM est complet sur Paris) : la "Rue Francis de Miomandre" qui se trouverait entre le stade Charléty et le cimetière de Gentilly. Après une petite recherche, cette rue (sans habitations) est encore utilisée pour localiser une fourrière, la préfourrière Charlety qui se définie elle-même comme "étant à l'angle de la rue Thomire et de la rue Francis de Miomandre" ! Une préfourrière que j'ai taggué en passant avec "amenity=vehicle_impound" (peu usité) au lieu du trompeur "amenity=parking" qu'on trouvait précédemment.

Cette rue existe encore et passe bien entre le cimetière et le stade mais son accès est limité aux piétons et vélos: http://www.openstreetmap.org/way/256239898

Le stade Charlety manque encore cruellement de détails. Les accès, mais surtout les barrières et murs d'enceintes sont absents. Les voies de service intérieurs sont sans doute à revoir. Amis du foot, bon mapping !

Rue du cirque, Paris

Posted by Pieren on 13 January 2014 in English (English)

If you hear "20 rue du cirque, Paris" in the news, this adress is of course already in OpenStreetMap :)

http://www.openstreetmap.org/node/842161520#map=19/48.87113/2.31556

What to do to avoid such fake accounts

Posted by Pieren on 25 December 2013 in English (English)

Such user account: http://www.openstreetmap.org/user/2%20man%20tents

is created for google ranking. I've seen similars in the wiki and forum. What is the part of real user accounts in OSM. How can we believe the OSM stats about registered users ?

To avoid such things, one idea could be to disallow user's profile description until a first edit is done in OSM db (or, at least, forbid external URL's)

My 2 cents

OSM in French state open data portal

Posted by Pieren on 18 December 2013 in English (English)

Seen on this openstreetmap.fr blog, the main open data portal from French administrations collecting all public datasets data.gouv.fr includes now 11 datasets extracted from OSM. These extracts are performed either by the French local chapter team openstreetmap.fr or by various local public administrations.

Relation "associatedStreet" ou tag "addr:street" sur chaque adresse ?

Posted by Pieren on 14 November 2013 in French (Français)

Pour lier un numéro d'adresse avec sa rue, il existe deux modèles qui co-existent dans OSM: soit le nom de la rue est répété avec chaque adresse, qu'elle soit mise sur un noeud, un way fermé (souvent un "building") ou une relation (par exemple une relation de type "site" ou "multipolygon") en ajoutant le tag "addr:street" au tag "addr:housenumber"; soit on crée une relation de type "associatedStreet" et chaque élément portant un numéro (dans un noeud ou un way, plus rarement une autre relation) est ajouté dans la relation avec un role "house" et on associe la rue en ajoutant au moins un way de celle-ci avec le role "street".

J'ai voulu voir s'il était possible de calculer l'usage de ces deux méthodes en France et de les comparer avec leur équivalent dans le monde entier uniquement avec l'outil taginfo. Les statistiques pour la France viennent du serveur taginfo.openstreetmap.fr alors que ceux pour le monde viennent du serveur taginfo.openstreetmap.org . Je ne connais pas les détails de l'installation sur osm.fr mais on peut penser que les données collectées débordent légèrement du cadre strict des frontières. On considérera cependant que les écarts que cela implique peuvent être faibles et négligés dans la petite étude suivante.

Il se trouve que l'outil taginfo construit ses statistiques d'usage différement entre tags sur éléments et "roles" sur relations. Il faut donc faire attention à bien distinguer les deux.

On commence avec taginfo France. Le tag "type=associatedStreet" s'y trouve ~48.000 fois sur des relations. Mais attention, une relation peut couvrir plusieurs adresses. Pour savoir ce que cela représente en nombre d'adresses individuelles, il faut aller sur la page comptant le nombre de roles "house". On en décompte alors ~833.000 ce qui représente une moyenne de 17 adresses par relation, chiffre tout à fait plausible.

Pour connaitre ensuite le nombre d'adresses qui ne sont pas identifiées par une relation, il suffit de chercher le nombre d'éléments utiliisant le tag "addr:street", soit ~760.000

Résumé du match en France : 833.000 adresses en relations "associatedStreet" contre 760.000 tagguées avec "addr:street".

Si on applique les mêmes requêtes dans taginfo pour le monde, on obtient les résultats suivants: 2.100.000 adresses en relations "associatedStreet" contre 23.090.000 tagguées avec "addr:street".

Conclusion :
- 40% des adresses tagguées avec la relation "associatedStreet" dans le monde le sont en France (833m/2100m).
- en France, on est à peu près à 50-50 entre les deux méthodes avec un léger avantage pour la relation.
- sur l'ensemble du monde, les relations "associatedStreet" ne représentent que 9% des adresses modélisées (2.1M/23M).

Biais : cette méthode a ses limites et ne tient pas compte de certains facteurs qui peuvent altérer les résultats. Par exemple, il arrive que certaines adresses soient tagguées avec les deux méthodes simultanément.

I didn't know I worked for Mapbox

Posted by Pieren on 4 November 2013 in English (English)

Something I just noticed on an application using "Mapbox streets" map tiles. When you click on the "Terms & feedback" link, you fall down here: https://www.mapbox.com/about/maps/

And what I read is that "OpenStreetMap contributors create and improve our map data". I find the "our data" "clumsy" for the best case or "dishonest" for the worst. When I contribute to OSM, I'm not improving the Mapbox map data, the "your" map data, displease you, Mapbox friends. I'm working for the OSM map data and you take advantage of it.

Artwork : only for tourists

Posted by Pieren on 18 October 2013 in English (English)

If you search 'artwork' in OSM, you find the tag "tourism=artwork". Which means that art is reserved for tourists in OSM ! Funny

Le "commisariat de poliz" à Nanterre

Posted by Pieren on 7 October 2013 in French (Français)

(à lire avec l'accent allemand) Ach, à Nanderre, ils zont un "Commisariat de Police de Nanterre": http://www.openstreetmap.org/browse/way/52625961

Ausweispapier bitte ! ^^

Give your opinion about the proposed tag "emergency=aed/defibrillator"

Posted by Pieren on 2 October 2013 in English (English)

Please, check the current vote about a final tag for external and automated defibrillators. It's here: http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Proposed_features/automated_external_defibrillator#Voting_.282nd.29

Currently, we have 2 tags "medical=aed" and "emergency=aed" but the use of abbreviations and the move from "medical" to "emergency" has never been really approved by the community. Now you have the choice !

tourism=attraction

Posted by Pieren on 25 September 2013 in English (English)

In the (long) list of tags I don't like, I should add the "tourism=attraction". I find it sometimes on elements with just a name (a library in my case). It is just used to highlight something on the map when people are too lazy to search the right tag (amenity=library) -> "tourism=attraction" is a tag for the renderer and more important, is almost always subjective.

LOL : bus and bikes sharing a lane

Posted by Pieren on 24 September 2013 in English (English)

You have to know that in OSM, a way shared by bus and bikes is primarily a "cycleway":

http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Template:Map_Features:cycleway

Buses are just tolerated there ^^ Who said that OSM is cyclists centric ?

Older Entries | Newer Entries