OpenStreetMap

Diary Entries in French

Recent diary entries

Cartographie du Parc w Niger et la diversité de son écosystème

Posted by mahaman ali douka on 4 March 2016 in French (Français)

Le Parc National de W du Niger

Situé dans la partie Sud-ouest du Niger à 150 km de la ville de Niamey, le Parc National de W est partagé par le Niger, le Burkina Faso et le Bénin. Ainsi, la partie nigérienne couvre une superficie de 220.000 ha soit 0,2% de la superficie totale du territoire nigérien et est orientée entre la latitude 11°54’ et 12°35’nord et en longitude 2°4’ et 2°50’ Est. Cette portion du Niger, est limitée au nord par la rivière de Tapoa, à l’Est par le fleuve Niger, au sud par la rivière de Mékrou et enfin à l’ouest par le Burkina Faso.

Après sa découverte en 1926 par le vétéran Dr FIASSON, ce parc est classé comme ‘’parc de refuge’’ de cercle de Say et de Fada pour la conservation de la grande faune. Puis ‘’parc national’’ en 1933 à la suite de la conférence de Londres. Dans le souci d;empêcher l’abbattage systématique de cette diversité biologique, la loi coloniale n°523A/E du 13/04/1938 a déguerpie les villages qui se trouvent dans l’enceinte du parc. Classé comme site RAMSAR en 1987, patrimoine mondial de l’UNESCO en 1996, et enfin en 2002 classé Réserve de Biosphère Nationale et membre de la première Réserve de Biosphère Transfrontalière d’Afrique.

Seule la partie nigérienne est mieux sécurisée et regorge d’énorme potentialité floristique et faunistique. Selon Moussa (2007), on dénombre 80% de la biodiversité dont 500 espèces végétales avec un recouvrement d’environ 90%. Quant aux espèces faunistiques, elles sont très diverses et variées, on en distingue 73 espèces des mammifères, 367 espèces d’oiseau, 112 espèces de reptiles, et 120 espèces de poisson.

Cette merveilleuse richesse due parc et son environnement si fascinant emerveillent quotidiennement le monde touristique. Aujourd’hui peu des nigériens on connaissance de l’existance de ce parc. Il s’avère donc nécessaire de faire la mise en valeur touristique de cette riche et attirer l’attention des nigériens pour bien la contempler.

Malgré les mesures de protection et de préservation par des patrouilles des gardes forestiers, assistées des éco-gardes, le parc est menacé de problèmes cruciaux dont le braconnage, la pression démographique, l’agriculture, le pâturage nomade, la pêche illégale, la déforestation, le feu de brousse, la désertification, la péjoration climatique.

Location: Mékrou directe, La Tapoa, Say, Tillabéri, Niger

concours de contributions à openstreetmap sur Lannion

Posted by le sanglier on 2 March 2016 in French (Français)

Une bonne occasion de se remettre à la cartographie collaborative !

PLUME OSM NE: Zoom sur le projet OpenStreetMap

Posted by mahaman ali douka on 2 March 2016 in French (Français)

OpenStreetMap: le monde proche de nous. OpenStreetMap: la proximité des services. A la porte du Sahel, au fond de la sagesse de l’intelligence et de la bravoure, le Niger vibre sur l'écran lumineux de la cartographie numérique OpenStreetMap. La base de donnée en cartographie a été pendant longtemps sous le monopole de plusieurs expertises lucratives en Système d'information Géographique (SIG). Ces bases données fournies, qu'elles soient fiables ou non, efficaces et/ou inefficaces, étaient restées comme des richesses inaccessibles (par leur cherté) pour tous ceux qui veulent produire un travail usant de repères en cartographie.

A cet effet, pour pallier à cette difficulté universelle d'accès aux bases de données cartographiques, Steve COAST un jeune étudiant du Collège Universitaire de Londres, victime d'accès à ces dernières pour les travaux de de fin d'étude, a décidé de réagir autrement. Il met en place en 2004 la cartographie numérique libre et participative du monde entier à travers le projet international OpenStreetmap.

Objectif du projet international OpenStreetMap Ce projet présenté souvent comme le wikipédia de la cartographie en raison de sa base de données intensive d'information de fiabilité, a un objectif qu'est la création d'une carte du monde entier sous Licence Libre (Open Data Base Licence ODBL) qui se base sur les travaux d'édition en ligne des contributaires, volontaires des pays du monde entier. Des moyens logistiques, techniques et autres outils sont en fait utilisés pour produire des informations géographiques numérisées, fiables, sûres et utiles pour le développement du monde. Il s'agit du logiciel d'édition des données OSM (http://josm.openstreetmap.de et http://www.java.com/en/download) équipé d'imageries satellitaires, l'addiction des informations sur le terrain aux moyens des outils GPS, ordiphones, les cartes scannée….

OpenStreetMap a rendu publique et gratuite l'information géographique du monde entier. En grande partie, cette base de données OSM est utilisée dans le cadre d'assistance humanitaire qu'il s'agisse du tremblement des terre en Haiti (http://tasks.hotosm.org/project/89), au Népal (http://tasks.hotosm.org/project/1048#task/351), de la lutte contre Ebola en Afrique de L'Ouest (http://tasks.hotosm.org/project/717), ou de la gestion des zones de crises, réfugiés en Afrique, Asie… OSM assure la proximité des service par usage de la base de donnée cartographique pour la navigation et la géolocalisation des centre d'intérêt.

Location: Nogaré, Néini Goungou, Niamey, Niger

Genèse de OpenStreetMap Niger (OSM Niger)

Posted by mahaman ali douka on 2 March 2016 in French (Français)

Genèse de OpenStreetMap Niger (OSM Niger) ''Une carte vaut mieux que 1000 mots''.

L’itinéraire du monde n'a jamais été facilité sans le concours multiforme des innombrables contributaires en cartographie depuis l'antiquité et jusqu'au temps moderne. Le monde été jadis considéré comme un mystère, la ''terra incognito'' pour des horizons lointains, ce faisant a attiré la curiosité de plusieurs aventureux, scientistes, mercantilistes, explorateurs, missionnaires, touristes etc.

Ératosthène (V. 284-v. 192) considéré comme le fondateur de la géographie serait le premier à avoir évalué la longueur de la circonférence de la terre et détaillé le premier exemplaire de la carte du monde ressourcée d'indications des latitudes et longitudes des lieux. Cette représentation simplifiée de la surface de la terre a connu d'ample évolutions par l'introduction des outils modernes. Tantôt des images satellitaires, des points de références en longitudes, latitudes des données géo-référencées… du manuel à la numérique information géographique (IG). Tout ce trésor d'information est à la une d'une assistance guide pour des utilités socio-économiques, politiques, idéologiques.

Le projet international OpenStreetMap (OSM) " https://www.openstreetmap.org/ " que nous aurons en détail, a entrepris une dynamique révolutionnaire en production de la base de donnée d'information géographique libre, fiable, gratuite et accessible à tous. Ce projet international néo-cartographique, croit grâce au dynamisme collaboratif de milliers et milliers des contributaires sporadiques du monde entier. Qu'il s'agisse du tronc d'arbre, des puits, des routes, du nom de la rue, d'un hôpital ou d'une pharmacie, d'une école, d'un hôtel, d'un centre touristique, d'un fleuve ou marigot, du simple renseignement d'un paysan, vieillards de la zone rurale et/ou urbaine, l'information est capitalement importante et de grande taille pour la mise à jour sur le serveur OSM. La cartographie numérique OpenStreetMap a une démarche collective d'information géographique, qui se base d'une philosophie du ''Open'' donc du "libre". Plusieurs communautés de cartographie OSM se sont constituées de part et d'autre du monde pour apporter leurs contributions à cette cause noble. Ce fut le cas en Afrique de l'Ouest de OSM Niger, Bénin, Togo, Burkina-Faso, Sénégal, Mali, Côte d'Ivoire…...

@OSM_NE issue du micro-projet Mapping For Niger ou cartographions pour le Niger. Ce micro-projet dont l'initiative est la formation en cartographie numérique 2.0 & réseaux sociaux à travers les médias citoyens a consenti son cadre d'intervention à l'Université Abdou Moumouni de Niamey Niger du 9 juin au 12 décembre 2013. Ce micro-projet tire son origine à la suite d'une compétition internationale organisée par Global Voices (organisme international qui supporte les micro-projets des jeunes volontaires dans le but de faire participer leurs communautés auu monde digital). Ce en ce sens que le micro-projet ''Mapping For Niger'' (élaboré par une jeune volontaire de nationalité Hongroise en la personne de Mlle Orsolya JENEI) fait parti des 5 gagnants parmi les 800 et quelques candidatures dans le Monde.

l'objectif général du Projet Mapping For Niger basé à l’Université Abdou Moumouni de Niamey a est d’assurer une formation solide et efficace en cartographie numérique OpenStreetMap et en réseaux sociaux à l’intention de tous les étudiants. Il s'agit spécifiquement - d’outiller ces étudiants en cartographie numérique collaborative sur la base théorique à l’ expérience pratique du logiciel JOSM, - mettre à jour les données cartographiques des horizons du pays et rendre à travers la carte le Niger plus visible à l'échelle nationale et internationale. - Enfin, assurer l’intégration de tous ces étudiants sur le média citoyen et autres réseaux sociaux (wordpress) pour la mobilisation communautaire.

Acteurs du micro-projet Mapping For Niger

Il s'agit d'une équipe au début de 17 étudiants tous des géographes en formation. Cette activité de formation est gratuite et non lucrative. Pendant les 6 mois de formation du 9 juin 2013 au 12 décembre 2013, le micro-projet a présenté les résultats de ses activités avec un effectif de 12 étudiants récipiendaires chacun d'une attestation sanctionnant la formation.

Organisation des activités de formation Depuis l'Université Abdou Moumouni de Niamey, Planification des activités la planification des activités de formation est faite vraiment de manière aussi dynamique. Comme tout un début est difficile d'amender. Il a fallu plusieurs réunions de structuration et de planification conséquente dans la formation. Cette initiative nous a permet de cadrer nos activités sur la base de (qui fait quoi ? Quand ? Où ? Comment?) A cet effet, 2 grandes lignes on été distinguées à savoir : - la formation en cartographie numérique et les technique d'édition cartographique avec le logiciel JOSM, qui se réalise simultanément avec les travaux de collecte de données GPS sur le terrain. - Enfin, à chaque sortie sur le terrain, l'observation des activités socio-économiques de la population constituent des thèmes d'article sur le blog pour bien participer au média citoyen de nos communauté (https://mappingforniger.wordpress.com/ ). Chaque étudiants est muni d'un appareil photo pour prendre des vues.

                                   Thématiques en discussion

La Formation sur à distance sur le logiciel JavaOpenStreetMap (JOSM) L'organisation de la formation se fait kahin kaha avec des multitudes difficultés d'accès à la salle informatique mais aussi de problème de connexion internet.

                  Sortie terrain: prise en main de l'outil GPS pour la collecte

Pour remonter les informations sur le serveur OSM, le géo-referencement sur le terrain est aussi nécessaire avec des outils de collecte, c'est le cas de GPS garmin. Cette Formation sur la prise en main de l'outil GPS a permis de mettre à jour des informations aussi capitales de l'environnement du Niger. A cet effet, plusieurs missions de collecte de données GPS ont eu lieu à Niamey la capitale du pays et pendant les vacances dans les autres régions du Niger comme: - Niamey: Université Abdou Moumouni de Niamey, Commune 5 et 3. - Tahoua: ville Madaoua, ville Tahoua, ville Bouza, ville de Sormo village de Azérori - Zinder: ville de Zinder - Dosso: Ville de Dosso, village de Massama

Résultats de 6 mois de formation avec le Micro-projet Mapping For Niger

Le micro-projet Mapping For Niger nous a permis de connaître autrement la nouvelle cartographie numérique 2.0 du projet international OpenStreetMap. Il nous a aussi permis de cartographier notre cher pays le Niger et ses horizons en compagnie d'un parfait renforcement de capacité en matière d'outil TIC. Notre plus grande fierté, ce qu'il nous a donné l'occasion de rendre un service citoyen pour notre pays, et bien nous avons réduit l'écart de cartographie numérique du Niger par rapports aux autres pays de la sous région. Nous avons cartographié 6 sur 8 régions du Niger dont 4 ont bénéficié d'une mission de collecte de donnée GPS.

Le 12 décembre 2013 reste une date inoubliable pour toute l'équipe Mapping For Niger, à l'issue de laquelle, notre formation nous a certifié par la remise des attestations.
Depuis lors un recrutement sur concours des étudiants s'effectue à chaque fois pour assurer leur formation en cartographie numérique OSM et réseaux sociaux. Après la Mission de l'équipe de Mapping For Niger lors de la mission de renforcement de capacité de l'Espace OpenStreetMap Fracophone (EOF) tenue en main et juin 2014 au Burkina Faso, Mapping For Niger a évolué pour devenir la Communauté OpenStreetMap Niger. Le travail aussi dynamique de OSM Niger s’accroît quotidiennement dans des initiatives d'innovations pour le rayonnement du Niger et du mon entier.

Bravo à toute et tous ceux qui on contribuer à cette réussite aussi insondable.

Location: Nogaré, Néini Goungou, Niamey, Niger

Firefox et les bugs

Posted by lhirlimann on 2 March 2016 in French (Français)

Le bug de zoom dont je parlais dans mon dernier billet et corrigé.

Le bug du jour est 878297, un problème pour charger les fichiers xml, c'est dommage et un petit vote sur le bug aiderait certainement à le faire corriger.

State Of The Map France 2016 : rendez-vous les 20, 21 et 22 mai à Clermont-Ferrand !

Posted by vincent_95 on 28 February 2016 in French (Français)

L'association OpenStreetMap France et la communauté des contributeurs vous donnent rendez-vous pour le State of the Map France à Clermont-Ferrand, du vendredi 20 au dimanche 22 mai.

Après Lyon (2013), Paris (2014) et Brest (2015), rejoignez-nous pour la 4e édition de cet événement de la cartographie libre et collaborative, destiné aux contributeurs, utilisateurs et curieux d'OSM.

Avec 3 jours d'échanges denses et conviviaux ouverts à tous, le State of the Map est l'occasion de prendre le pouls du projet, profiter de retours d'expériences, se former, se tenir informé, et de découvrir l’écosystème et les multiples applications - existantes et à imaginer - d’OpenStreetMap.

Les inscriptions sont ouvertes sur cette page HelloAsso

Le programme est en cours de constitution. Nous sommes ouverts à tous types de contributions et de collaboration. Nous invitons donc chacune et chacun (animateur, contributeur, professionnel de la géomatique, journaliste, collectivité, administration, chercheur, entreprise...) à proposer une intervention, présentation ou animation.

De même, si vous avez l'opportunité de contribuer en tant que sponsor, faites-vous connaitre.

Pour toutes vos demandes ou propositions, une seule adresse de contact : sotm [at] openstreetmap [point] fr

Location: Saint-Alyre, Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes, France métropolitaine, 63000;63100, France

Bonus : Omni facilibus in Osem

Posted by Virgile1994 on 28 January 2016 in French (Français)

Bon, je commence par m'excuser auprès des latiniste, en particulier ma prof de Latin de collège pour le titre qui est un grand barbarisme. J'ai voulu jouer le le nom du service de transport à la demande de la Communauté de Communes du Pays du Mont-Blanc, le Facilibus. Mais pourquoi parle-en-je ? Et bien parce que j'ai obtenu auprès de la CCPMB, et de Borini, exploitant du service, l'ensemble des arrêts du réseau afin de les intégrer dans OSM. Je les en remercie d'ailleurs.. Voilà. Si vous voulez voir ce que ça donne, voici la requête overpass afin de les avoir

Location: Les Plagnes, Marlioz, Passy, Bonneville, Haute-Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes, France métropolitaine, 74190, France

C'est TER-miné \o/

Posted by Virgile1994 on 23 January 2016 in French (Français)

Aujourd'hui est un grand jour. J'ai fini mon tour de France des TER dans Openstreetmap. Cela m'aura pris une dizaine de mois. Je me suis basé sur ma proposition de schéma pour la cartographie. Voici donc les relations que ça donne. Aussi, le résultat est bien visible dans OpenPtMap : la France est désormais maillée de lignes ferroviaires. Et pas que ! Parce que j'ai aussi fait les lignes TER routières. Par contre, pour celles-ci, les données étaient parfois très peu précises quant à la situation des arrêts, et absentes pour ce qui est des itinéraires empruntés entre chaque arrêts. Du coup, elles sont très perfectibles. D'ailleurs, au moindre doute, j'ai mis des tas "fixme". Aussi parfois pour les lignes ferroviaires, il est n'est pas impossible que j'ai fait quelques gaffes sans m'en rendre compte. j'invite donc chacun à jeter un coup d'œil aux TER dans sa région voir si il n'y a pas d'erreurs. Aussi, je n'ai pas vérifié si en décembre dernier certaines lignes TER que j'avais déjà cartographiées avaient changé. Même, il n'est pas impossible que certaines de mes contributions aient déjà été modifiées par d'autres. Désormais, je vais me baser sur ce squelette afin de faire les liges TGV et Intercités. Bon, pour les numéros de lignes sur celles-ci, je me suis bien fait avoir... Je prévoyais d'utiliser celles des fiches horaires, mais la SNCF a arrêté les fiches horaires ! Heureusement qu'en (trop) bon ferrophile, je m'étais lancé dans une collection de fiches horaires, et qu'il ne m'en manque qu'une ou deux !

Le cadastre du bati 2016 quimperlé

Posted by Libre à Quimperlé on 19 January 2016 in French (Français)

Cadatre Quimperlé OK 11 978 habitants

Location: Toul An Terriennou, Quimperlé, Quimper, Finistère, Bretagne, France métropolitaine, 29300, France

Outils pour la qualité

Posted by lhirlimann on 16 January 2016 in French (Français)

Comme tous les projets informatiques - osm est avant tout un projet informatique - des bugs sont susceptibles d'être présent à la fois dans le code de rendu, d'édition, mais encore dans les données entrées.

J'ai commis des erreurs notamment en traçant certain rond-points, grâce à ces outils je le suis rendu compte que j'avais coupé une route mais j'ai pu corrigé mes erreurs. les deux outils que je connais permettent aussi de facilement se mettre a contribué de la donnée libre au projet Open Street Map.

Il s'agit de (http://improve-osm.org/) qui permet de facilement ajouter/corriger les sens uniques. Et de osmose qui permet aussi d'ajouter plein de méta données.

Ces deux sites sont actuellement victime d'un bug dans les nightlies de Firefox

auberge kasbah tifaoute au maroc

Posted by auberge tifaoute on 8 January 2016 in French (Français)

La maison d'hôtes Kasbah tifaoute, est située dans le village assfalou à seulement 3 km de la casbah d'Aït Benhaddou de la plus fabuleuse kasbah du sud maroccain,classée au patrimoine mondial de l'humanité par L'UNISCO .et à 30 km du centre d'Ouarzazate. vous accueille dans un cadre berbère traditionnel. Elle met à votre disposition une salon berber est une terasse, où vous pourrez vous détendre tout en admirant une vue sur la vallée ounila et le haute atlace environnante.

Les chambres de la Kasbah Tifaoute affichent toutes une décoration typique et comprennent un coin salon ainsi qu'une salle de bains privative pour vue d'articles de toilette gratuits.

Un petit-déjeuner traditionnel est servi gratuitement tous les matins dans la salle à manger ou sur la terrasse. Sur réservation préalable, les propriétaires de l'établissement peuvent également préparer des repas composés de plats marocains et berber.

Les nombreuses activités disponibles dans les environs de la maison d'hôtes comprennent la randonnée ainsi que des excursions à dos des anne ou à dos de chameau. maison d'hoteskasbah Kasbah Tifaoute se trouve à 35 minutes de route de Ouarzazate

Location: Ksar d'Aït-Ben-Haddou, Ait Zineb, caïdat de Amerzgane, cercle d'Amerzgane, Province de Ouarzazate, Drâa-Tafilalet, Maroc

Réforme des collectivités territoriales: le grand capharnaüm

Posted by gendy54 on 2 January 2016 in French (Français)

A la suite du billet de Christian, je voulais revenir sur la difficulté de mise à jour les créations des communes nouvelles au 1er janvier 2016.

Mise en bouche

La loi n° 2015-292 du 16 mars 2015 relative à l’amélioration du régime de la commune nouvelle, pour des communes fortes et vivantes a été codifiée rapidement dans le Code général des collectivités territoriales. Sans rentrer dans les détails juridiques, les communes nouvelles qui seraient mises en place avant l’échéance du 1er janvier 2016 bénéficieraient du maintien de la dotation globale de fonctionnement (DGF) sur trois ans. Et quand on connaît aujourd’hui les difficultés des communes sur le plan financier, on ne peut ignorer son importance dans le budget. Evidemment, cela n’a pas été le déclencheur de cette vague de création, mais cela a sans doute décidé quelques édiles à sauter le pas.

En tout état de cause, on aura assisté au cours du 2eme semestre 2015 à une avalanche d’arrêtés préfectoraux officialisant les unions : au 1er janvier 2016, 291 communes nouvelles entraîneront la suppression de 1 026 communes !

Comparé au 1er janvier 2015 qui voyait 37 communes fusionner, on est là sur un phénomène 27 fois plus important !

Parapheur et panne d’encre

Nos préfets ont donc signé les arrêtés de création au cours du 2e semestre. Sauf que -et nous ne nous l’expliquons pas- la machine s’est enrayée entre la préfecture et la publication au Journal officiel. Il s’est parfois passé 6 mois entre la prise de l’arrêté et sa publication. Pour preuve l’arrêté du 6 juillet 2015 portant création de la commune nouvelle de Réaux-sur-Trèfle a été publié le 26 décembre 2015 ! Sans s’arrêter sur ce délai anormalement long, les délais de 3 mois ont été légion. Ainsi la majorité des arrêtés ont été publiés… les deux dernières semaines de décembre.

On ne pouvait pas faire pire, non ? Eh bien si !

Puisqu’à l’heure de ce billet (2 janvier 2016), un certain nombre d’arrêtés ne sont toujours pas publiés au JO ou du moins non accessibles sur Légifrance.

Sur le côté comique (ou tragique, c’est selon) on pourra également trouver des communes qui ont dû trouver “amusant” de fusionner le 15 décembre et le 28 décembre 2015… sans que ce ne soit aujourd’hui entériné au JO.

Au-delà de ces fusions, certaines limites territoriales changent : cantons, arrondissements et même une commune qui change de département ! Ne parlons pas de la création du Grand Paris avec ses 11 établissements publics de territoire (EPT), structure unique en France. Le cas des nouvelles régions a semble t-il était le mieux géré, sauf qu’elles ont encore 6 mois pour choisir un nom. Heureusement que les nouveaux-nés ne sont pas traités de la même manière.

##A la recherche du Saint-Graal

Une fois les arrêtés publiés dans Légifrance, on se dit que tout est plus facile. Eh bien non! Étant classés par date de création de l’arrêté préfectoral, il est fréquent que les arrêtés plus récents soient donc classés avant des plus anciens, rendant la recherche fastidieuse.

Devant l’ampleur de la tâche les contributeurs OpenStreetMap ont passé du temps ainsi que leurs collègues de Wikipédia ont tenté de reconstituer l’exhaustivité du chamboulement administratif qui se préparait, soit en feuilletant la PQR (presse quotidienne régionale) à la recherche d’une information, soit en fouillant sur les sites des préfectures dans les recueils des actes administratifs (RAA) en quête de ses fameux arrêtés. Autant dire beaucoup d’énergie gaspillée.

Le RAA du 21e siècle, c’est au mieux un document .pdf avec un sommaire où la recherche par mot-clé est possible. C’est souvent un .pdf de plusieurs dizaines de pages scannées. Et lorsque la préfecture publie un RAA 1 à 2 fois par semaine, voire plus, vous pouvez imaginer le travail de recherche sur 4 mois, et ce sur tous les départements.

Page des RAA du site internet de la préfecture du Maine-et-Loire

Bref, tout ceci n’est pas sérieux.

Et alors ?

Les conséquences de cette désorganisation, nous la devinons :

référentiels étatiques : INSEE, IGN qui ne sont pas à jour. Je pense notamment au Code officiel géographique (COG) qui est une clé pour les statistiques et autres référentiels étatiques pas de temps d’adaptation pour les services publics tels que les pompiers, La Poste,… et on sait au combien l’adresse est important dans le cadre du secours d’urgence démarches administratives effectuées au dernier moment pour les habitants Avec le travail qu’ont entrepris divers acteurs à travers la BAN (base d’adresse nationale) et qui sont dépendant de tous ces référentiels devrait entraîner une prise de conscience énergique à tous les niveaux : la désinvolture n’a pas sa place dans ce type de modifications. L’État qui est prompt à tout réglementer, le permettrait-il pour des entreprises commerciales ?

La réforme des collectivités territoriales dont on disait qu’elle était une arlésienne commence sérieusement en 2016. Adaptons nos processus à cette exigence.

Liste osm-talk

Posted by lhirlimann on 20 December 2015 in French (Français)

Aujourd'hui j'ai repris la cartographie des villages alentours. Afin de rendre le rendu BANO , beaucoup moins rouge. Je me suis donc attaqué à Verdun-sur-Garonne. Je suis tombé sur la place de l'église qui n'est pas une rue, amis bien une vrai place. Je ne savais pas trop comment la taguer correctement , je me suis donc fendu d'un petit mail à la liste de diffusion française d'Open Street Map et moins de 20 minutes après je savais quoi faire. C'est l'une des meilleures ressources quand on a un doute.

Comment suis-je arrivé à OSM?

Posted by hermann106 on 17 December 2015 in French (Français)

Tout à commencé quand j'ai un l'idée de créer des cartes thématiques (végétation, relief, routes, cours d'eau et surtout historique) sur mon pays le TOGO. j'ai trouvé le moyen de le faire sur papier. une fois cette étape terminée, j'ai eu envie d'aller plus loin et mettre tout cela sur internet et surtout accompagner ces cartes de contenue dynamique. C'est dans la recherche d'une solution pour cette deuxième phase de mon idée que j'ai découvert OSM.

Orlando

Posted by lhirlimann on 8 December 2015 in French (Français)

Cette semaine j'ai une semaine de "travail" à Orlando,fl, je m'étais dit que j'éditerais la carte locale, mais y a plus grand chose à faire. Ca me motive pour arriver à quelque chose de semblable pour le sud du 82.

Brouillard ..... :(

Posted by lhirlimann on 2 December 2015 in French (Français)

Trois jours de suite ou plus (j'ai perdu le compte) que ma région est couverte de brouillard aux heures où je cartographie. Donc pas de vérification BANO :(

Localisation des nids de frelons asiatiques

Posted by Christophe Mariot on 20 November 2015 in French (Français)

je souhaiterai faire une cartographie de l'évolution de l'implantation des frelons asiatiques. Une cartographie participative pour les personnes que cela intéresse. Sur internet, les cartes sur ce sujet sont en majeur partie nationale avec une unité géographique départementale et les dernières date de 2012. L'INPN n'en a pas de plus récente apparemment.

Par contre est-il nécessaire de créer une carte spécifique pour ce thème? OSM peut-il héberger ce type de carte ou faut-il créer un site spécifique? Je ne suis pas expert en OSM, donc toute aide sera précieuse.

Ce que j'observe en tout cas, mais sans doute est-ce lié au trajet que j'effectue régulièrement, c'est que ces nids sont à proximité de l'eau. En effet ceux que j'ai actuellement repéré suivent la Loire ou le Cher. Coïncidence?

Location: A 85, Brain-sur-Allonnes, Saumur, Maine-et-Loire, Pays de la Loire, France métropolitaine, 49650, France

La "Journée du SIG" au Togo (Lomé) et à Haiti (Port Au Prince) au milieu de deux missions de renforcement de capacités en cartographie OpenStreetMap et en géomatique

Posted by Nicolas Chavent on 19 November 2015 in French (Français)

"Journée du SIG 2015 aka "GIS Day" 22h30 (UTC), c'est la fin de l'après-midi à Port Au Prince (Haiti) et la soiré est avancée à Lomé (Togo) après de longues et joyeuses heures de travail sur les projets OpenStreetMap, QGIS et données ouvertes (opendata).

Au Togo, à l'Université de Lomé (UL) : - 50 personnes ont travaillé toute la journée sur le logiciel de Système d'Informatioin Géographique (SIG) libre QGIS avec des données OpenStreetMap créées à travers les 4 premiers jours du maptrek "mivamapper" (Viens mapper en langue locale) sur la zone inondable d'Anfamé (Lomé) ainsi qu'avec des données "Core Operational Datasets" (COD) and "Fundamental Operational Datasets" (FOD) du Bureau d'Action à l'Action Humanitaire (OCHA) accessibles à travers les plateformes Humanitarian Response et HDX. - 20 personnes ont travaillé une demi journée à explorer, visualiser et télécharger des données géographiques de toutes sortes (openstreetmap, données ouvertes/ opendata et données placées sous d'autres licenses) en utilisant l'IFL (Infrastructure de Données Spatiales Francophone Libre) hébergée à Rennes à l'AgroCampus Ouest (France) et maintenue avec le soutien de la communauté GeOrchestra. - Ces mêmes 20 individus ont passé l'après-midi à affermir leur maitrise de l'outil de webmapping uMap en utilisant les mêmes types de données. - En parallèle de ces deux ateliers, l'ensemble de ces personnes ont continué de cartographier à distance les villes d'Anfamé et Biu définies comme les premiers objectifs du maptrek "mivamapper", le mapathon de 8 jours du ProjetEOF et des communautés locales, commencé le 14-Novembre dernier. - Avec la tombée de la nuit sur Lomé, ces activités ont cédé la place au travail de préparation du SOTMTG 2015, la seconde édition du State Of The Map Afrique.

En Haiti, à la base logistique de Port Au Prince de l'association Haiti Communitere, - deux mappers expérimentés de la communauté OSM haitienne enrichissent leur bagage technique en cartographie OSM dans le cadre d'une approche de formation de formateurs.
- Les mêmes avec le collectif d'animation ProjetEOF organisent leur participation à distance au SOTMTG 2015 et au dernier jour de l'expérience mivamapper - Ils sont aussi actifs à préparer ce 21 novembre la tenue sur la base logistique d'HC d'un mapathon centré sur des Aires d'Intérêt Areas des communautés locales de Port Au Prince. - Comme les jours précédents, ils achèveront leur journée en rejoignant les mappers ouest-africains du maptrek mivamapper.

Un jour OSM et SIG plein comme l'essentiel de nos journées haîtiennes (1, 2) et togolaises (3, 4, 5) des deux dernières semaines et vraisemblablement des 10 prochains jours au cours de ces deux missions de renforcement de capacités OSM et géomatique libre conçues, financées et mises en oeuvre avec la Direction Numérique de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et notre partenaire haïtien Haiti Communitere.

Toute personne intéressée par ces initiatives et désireuse de nous joindre peut suivre l'actualité de ces actions OSM vai les blogs, wiki, mailing lists du ProjetEOF et des groupes OSM locaux du Togo, du Niger, du Mali, du Burkina, du Togo, du Bénin et du Sénégal ainsi que lerus comptes Facebook et twitter via notamment les hashtags #ProjetEOF #map4tg #mivamapper et #sotmtg15.

Excellente fin de journée Nicolas

# Expression de ma joie.

Posted by Johncarlo on 15 November 2015 in French (Français)

Apres environ deux ans passes sans avoir mis un point sur OSM, je suis de nouveau et pour bon maintenant. La cartographie est la meilleure de bonne action que l´on puisse faire. Et pour celebrer cette arivee la, j´ai envoye au serveur une trace. La cartographie, rien qu´un outil de developpement.

Location: Bo Rutha, 3e Bellevue, Tabarre, Arrondissement de Port-au-Prince, Département de l'Ouest, HT6123, Haïti

Nettoyage BANO

Posted by lhirlimann on 11 November 2015 in French (Français)

Depuis 3 semaine environ je me suis mis à : * faire de la voirie

  • nettoyer des villes et villages qui semble propre sur la carte mais qui ne le sont pas selon le projet BANO. Je dois avoir nettoyé une 60aine de voie, sur les 272K a faire. J'ai du pain sur la planche.

  • Les ronds points sont difficile à faire - mais je commence a m'y mettre.

  • Je me suis mis a utiliser josm grâce a nicodil qui m'a initié.

  • J'ai participé sur les bug de Fedora pour avoir une version à jour de jsom

Bref j'ai trouvé un projet qui me botte et pour lequel il n'est pas trop difficile de participer (en gros il faut voir comment utiliser josm pour participer)

Location: Place du Parvis, Grisolles, Montauban, Tarn-et-Garonne, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, France métropolitaine, 82170, France
Older Entries | Newer Entries