OpenStreetMap

Diary Entries in French

Recent diary entries

Paris, France

Posted by Cabanokid on 25 May 2017 in French (Français)

Dans le 13ème arrondissement entre la rue de la Santé et le boulevard Arago, la rue Léon-Maurice Nordmann a été totalement déformée comme si quelqu'un avait tiré dessus, comme un chewing-gum ! Tout du moins quand on ne grossit pas trop l'approche du plan. Il faudrait rectifier ça. J'ai fait une saisie d'écran mais il n'est pas possible de joindre une pièce attachée à ce message.

Location: Cité florale, Quartier de la Maison-Blanche, Paris 13e Arrondissement, Paris, Île-de-France, 75013, France

Numérisation

Posted by christ lendo on 15 May 2017 in French (Français)

comment procéder?

Cadastre information

Posted by stevenart-gino94 on 30 April 2017 in French (Français)

Bonjour j'aimerais savoir si ce serait possible d'avoir des informations sur les parcelles de terrain éventuellement le nom du propriétaire et l'adresse si c'est possible

Framaliste HainautCart@a

Posted by HainautCart@ on 29 April 2017 in French (Français)

Une framaliste est maintenant disponible pour discuter de la cartographie OSM en Hainaut Français

https://framalistes.org/sympa/info/hainautcarta

Également : http://hainautpedia.vallibre.fr/HainautCarta

Louvre indoor

Posted by thbz on 28 April 2017 in French (Français)

Aujourd'hui j'ai terminé le Louvre. 1 035 objets indoor selon l'indispensable OpenLevelUp. Certains espaces ont été cartographiés avant moi par d'autres contributeurs (cour Puget, quelques salles égyptiennes). J'ai suivi la spécification Simple Indoor Tagging. Il ne manque que quelques salles fermées pour travaux, et tout ce que j'ai sûrement oublié ici ou là. Je vais donc faire un second passage pour vérifier chaque salle, chaque couloir, chaque entrée, et chaque attribut de chaque objet. Harmoniser la gestion des descriptions, des entrées. Rajouter sans doute des escaliers en ways parce que les areas, ce n'est pas suffisant pour un escalier. Indiquer peut-être les noms de départements.

Rien n'est simple au Louvre : escaliers de trois ou quatre marches avec un arrêt d'ascenseur en haut et un autre en bas, étages superposés mais jamais identiques, fiches descriptives de salles qui suivent des conventions différentes d'un département à l'autre, angles pas forcément droits, vestiges médiévaux, escaliers aux formes ingérables...

Et puis il faudra peut-être se demander à quoi tout cela peut servir. Il y aurait de quoi faire un petit guide sur smartphone.

Dodo Coiff

Posted by Dodo Coiff on 26 April 2017 in French (Français)

Dodo Coiff (Coiffure à domicile)

Web : http://dodocoiff.e-monsite.com/

Tel : 0699460395 +33699460395

Déchetterie de Bergerac

Posted by Marie5k on 19 April 2017 in French (Français)

La déchetterie de la ville de Bergerac

Déchetterie de Bergerac

Location: Le Libraire, Château les Farcies du Pech, Bergerac, Dordogne, Nouvelle-Aquitaine, 24100, France

Numérotation des rues

Posted by ralphi1475 on 16 April 2017 in French (Français)

Bonjour à tous, j'utilise le site du cadaste belge pour numéroter correctement les bâtiments et entrer les adresses. ;) par ici http://ccff02.minfin.fgov.be/cadgisweb/?local=fr_BE

Location: Rue de la Gare, Lierneux, Verviers, Liège, Wallonie, 4990, Belgique

photos cartopartie Clapiers

Posted by Mazuritz on 26 February 2017 in French (Français)

Mes photos de la [Cartopartie du 25 février à Clapiers](https://wiki.openstreetmap.org/wiki/H%C3%A9rault/Cartopartie_%C3%A0_Clapiers_2017-02-25] sont disponibles sur Commons.

Location: RéLe Pré, Clapiers, Montpellier, Hérault, Occitanie, 34830, France

Retour du HMS Beagle

Posted by T Ninon on 14 February 2017 in French (Français)

Le 2 octobre 1836

Location: Pennycomequick, Plymouth, South West England, Angleterre, Royaume-Uni

Départ du HMS Beagle

Posted by T Ninon on 14 February 2017 in French (Français)

Le 27 décembre 1831

Location: Pennycomequick, Plymouth, South West England, Angleterre, Royaume-Uni

présentation du prototype idopi

Posted by idopi on 29 January 2017 in French (Français)

prototype en cours via umap, 4 ambitions :

-1- à partir de points géolocalisés: productions, idées, problématiques, chroniques etc., être utile aux populations locales pour leur auto-détermination : une carte comme un outil ouvert et public.

-2- faciliter la mise en relation de celles et ceux agissent et qui pensent que "La liberté n'est pas de faire ce que l'on veut mais de vouloir ce que l'on fait".

-3- représenter la vascularisation des sentiers qui relient nos paysages. Internet file à "la vitesse de la lumière", ne perdons pas la cadence "naturelle" humaine.

-4- promouvoir ainsi, le voyage "au pas de la porte" et la simple aventure, dans un pays en mutation.

voir l'édition : http://u.osmfr.org/m/37976/

contribuer : http://u.osmfr.org/m/119944/

Mairies et églises de la Somme

Posted by Pichasso on 29 January 2017 in French (Français)

A l'image de celles du Nord et du Pas-de-Calais, les mairies et églises de la Somme sont désormais intégrées à OSM. Reste donc à compléter l'Aisne et l'Oise pour remplir intégralement les Hauts-de-France

PCPA

Posted by Arbi Chouikh on 22 January 2017 in French (Français)

Zones d'intervention du programme

Location: Bab El Khadhra, Tunis, Bab Bhar, Tunis, Tunisie

Le jeudi 12 janvier 2017, initiation au géocaching avec les CM1/CM2 de Villevieille

Posted by Amélie on 12 January 2017 in French (Français)

Dans le cadre du projet de découverte du patrimoine de la Communauté de Communes du Pays de Sommières par le géocaching, les élèves de CM1 / CM2 de l’école de Villevieille ont été initiés à cette chasse au trésor moderne.

C’est équipé de smartphones ou de tablettes que les élèves sont partis à la recherche de quatre caches dans les rues et chemins de leur commune. Ils ont décodé des énigmes en observant le patrimoine, pour trouver les coordonnées géographiques des caches. Ils ont appris à les saisir dans l’application OSM And et à lire la carte pour se rendre vers les points d’intérêt recherchés.

Ce parcours basé sur les caches du jeu www.geocaching.com allait du temple au Château en passant par le lavoir pour terminer à Font Ronde, certains enfants ont redécouvert le patrimoine et les paysages de leur village. Ils ont fait durant quelques heures de l’histoire, de la géographie ou même des mathématiques, sans même s’en rendre compte.

L’objectif global du projet est de créer cinq parcours de découverte du patrimoine, basé sur le géocaching, dans les villages de Junas, Crespian, Lecques, Calvisson et Villevieille. A Villevieille, le parcours sera réalisé par les élèves de la classe qui choisiront les points d’intérêts patrimoniaux qu’ils trouvent les plus intéressants.

Ce projet collaboratif sera l'occasion de compléter et d'enrichir la carte OpenStreetMap des communes concernées.

Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur Wiki Garrigues : http://www.wikigarrigue.info/wakka.php?wiki=GeocachingPS2016

Location: Chemin Canta É Ris, Villevieille, Nimes, Gard, Occitanie, 30250, France

Projet Bonaventure

Posted by AV31 on 9 January 2017 in French (Français)

Pour les tunnels entre l'A-720 et les rues Duke et Nazareth, ils devraient être ouverts le 12 janvier d'après www.quebec511.info. Veuillez noter que cette date d'ouverture a été reportée à plusieurs reprises.

Le terrain entre les rues Duke et Nazareth sera transformé en parc. Les travaux sont prévus à l'été 2017.

For the tunnels between I-720 and Duke and Nazareth st., they should open on January 12 according to www.quebec511.info. The open date has been postponed many times.

The work for the park between Duke and Nazareth st. is supposed to begin next summer.

AV31

Contributeur du mois: Philippe Verdy (France)

Posted by escada on 22 December 2016 in French (Français)

English text

Niort Jeffdelonge (Own Work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) undefined CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Qui êtes-vous ?

Je vis actuellement près de Niort (centre-ouest de la France) depuis quelques années, mais j'ai vécu dans d'autres endroits : Rennes (lieu de naissance) et sa périphérie nord, Paris et sa proche périphérie nord-ouest, et travaillé dans divers endroits en Europe (dont Londres, Hambourg ou Milan) et dans le proche-orient. Je suis ingénieur informaticien, spécialisé dans le développement et la maintenance des applications de bases de données relationnelles, la conception et la compilation de langages informatiques et l'algorithmique (mais je travaille avec de nombreuses technologies et langages informatiques), et je m'intéresse beaucoup à la localisation/l'internationalisation en participant depuis de nombreuses années au développement d'Unicode et des standards et normes de l'Internet. J'ai travaillé principalement dans des domaines liés aux télécommunications, l'encodage de l'image et la vidéo, la sécurité des plateformes, la presse et les médias, la publicité, la facturation, la gestion et la planification commerciale, et la logistique. Ma langue native est le française et je pratique couramment la langue anglaise, mais je peux lire et travailler avec la plupart des langues actuelles du monde (avec seulement quelques difficultés pour l'Arabe, mais je sais comment travailler avec et suis totalement familiarisé avec la problématique des écritures bidirectionnelles)... et quelques langues mortes aussi (latin, grec classique) Et en dépit de leur apparente complexité scripturale, le chinois ou le japonais sont assez aisés pour travailler avec, et même parvenir à produire des textes simples (les langues européennes sont en fait bien plus complexes, y compris l'anglais ! ). Mon pseudonyme sur le site/la base de données OSM et sur le wiki OSM est simplement une forme abrégée de mon nom réel.

Quand et comment avez-vous découvert OpenStreetMap ?

Je ne me souviens pas exactement, c'était il y a quelques années. Je pense avoir vu quelques liens ou discussions dans Wikipédia ou dans des recherches de cartes sur Internet. Je travaille encore selon les moments sur Wikipédia, le Wiktionnaire, Wikisource, (MediaWiki wiki, Métawiki, Commons, principalement pour structurer et indexer leur contenu et aider à leur internationalisation) et maintenant aussi sur Wikidata.

Que cartographiez-vous ? Y a-t-il des différences depuis vos débuts ?

J'ai régulièrement été intéressé dans des projets cartographiques complexes couvrant de larges zones, mais je vise des endroits plus précis quand je vois de sérieuses anomalies sur la carte OSM. Je n'ai pas d'endroit réellement dédié sur la carte OSM. Parfois je vais faire des ajustement très locaux (corriger certains noms ou ajouter certains noms manquants, accroître la précision, mais je regarde des zones qui réellement ont besoin de beaucoup de travail. J'ai participé à la cartographie de nombreuses frontières en France, Belgique, Espagne, Portugal, et certains pays africains (Maroc, et Burkina Faso depuis plusieurs mois) en cherchant diverses sources et en les compilant et comparant.

Burkina Faso in OSM BoundariesBurkina Faso in OSM Boundaries

Comment cartographiez-vous ?

Je pratique rarement la cartographie sur le terrain. Je vais cartographier certaines zones locales selon ma connaissance locale et mon expérience récente. La plupart du temps je travaille sur OSM depuis chez moi. J'ai trouvé que les GPS ne sont pas du tout nécessaires dans ma région en France, où il existe des sources plus précises (et plus étendues par leur couverture) et avec une qualité plus uniforme (Je pense que la carte du monde sur OSM devrait traiter toutes les zones avec le même niveau (croissant) de qualité et de complétude, mais je pense aussi que des zones moins peuplées et moins développées auraient besoin de davantage d'aide extérieure. Il y a de très nombreux autres contributeurs moins expérimentés qui ne se focaliseront sur des zones plus locales que si la structure générale est déjà présente et leur est déjà utile. Malheureusement dans ma région actuelle (assez rurale), il n'y a pas beaucoup de participants à rencontrer régulièrement (et parfois des conflits temporaires seront inévitables lorsqu'on travaille depuis des lieux éloignés). Pour l'assurance qualité j'utilise plus fréquemment Osmose et le validateur de JOSM.

Comment menez-vous vos relevés sur le terrain ?

Pas de méthode réellement applicable. Cela demanderait des rencontres locales.

Où cartographiez-vous ? Localement, HOT ?

Partout où c'est nécessaire et probablement le plus urgent (pas difficile à déterrer sur la carte !) ou quand il y a des changements récents importants à réaliser.

Quel est votre plus grande réussite en tant que cartographe ?

Comme mon travail est dispersé sur de nombreuses zones, il n'y a pas de choses réellement à montrer qui soit facilement identifiable à mon travail passé. En fait j'ai toujours vu d'autres cartographes participer autour dans les mêmes zones. Je ne tirerai donc pas la couverture à moi seul quand en fait ce que je réalise est de permettre à plus de participants de commencer à mieux travailler et trouver leur voie sur OSM pour continuer le travail (je ne considérerai jamais mon travail fini). La documentation est très importante, mais mon meilleur résultat est sur le wiki OSM que j'ai patiemment rendu réellement international avec plus de langues prises en charge et correctement indexées et navigables, pour faciliter le travail des traducteurs (qui auront moins besoin de régler des détails techniques compliqués), ce qui permet a plus de personnes partout dans le monde de contribuer utilement aux données cartographiques OSM dans leur région en utilisant la langue avec ils sont le plus à l'aise, et de mieux apprendre comment utiliser OSM et ses outils ou simplement trouver plus de coopérations et de soutiens locaux pour leurs activités.

Pourquoi cartographiez-vous ? Qu'est-ce qui vous motive ?

Je cartographie et aide les cartographes parce que je suis excédé de voir les anciennes cartes propriétaires obsolètes et de voir Google Maps prendre la tête sur toutes les choses sur ce terrain et filtrer ses résultats (ou ses propres stratégies commerciales) juste pour promouvoir des choses que seules les sociétés les plus larges et les plus influentes accepteront de payer à Google pour être vues sur sa carte. Et en dehors de ceci, de nombreuses zones dans le monde (et même dans des zones rurales délaissées dans des pays plus développés) ont besoin de cartes précises pour leur développement local, pour une planification améliorée et plus efficace pour pour l'organisation du travail et des activités culturelles.

Quelle est la partie la plus difficile en cartographie ?

Les parties les plus difficiles sont celles concernant de larges zones. Elles nécessitent des outils qui ne sont pas accessibles aux éditeurs en ligne (Potlatch et maintenant iD). Apprendre à utiliser un autre éditeur (tel que JOSM) n'a pas été difficile pour moi, mais il est vrai que je dispose d'un bagage technique diversifié et que je ne suis pas effrayé par certains détails techniques. Rester motivé peut être parfois plus difficile et quelque peu frustrant quand d'autres personnes ne comprennent pas la masse énorme de travail que représente les corrections de détails techniques et qu'ils voient divers petits changements mineurs qui ne leur semble pas utiles dans leurs perspective locale.

Quels sont vos plans de cartographie dans un futur proche ?

J'espère terminer toutes les communes du Burkina Faso (j'en ai délimité la plupart, sommairement sur la base de listes de villages, faute de données plus précises, mais en suivant certains éléments naturels quand ils sont visibles, tels que les rivières ; ces données restent approximatives mais avec une précision qui ne devrait pas dépasser le kilomètre : les contributeurs locaux peuvent toujours affiner, il manque notamment encore des villages non géolocalisés) et finir de lister et géolocaliser plus précisément tous leurs villages (nombre d'entre eux ont été massivement importés avec trop d'erreurs et confusions depuis des bases de données qui n'ont en fait jamais été vérifiées et comparées avec d'autre sources). L'ajout d'éléments naturels importants (notamment les fleuves et rivières) sera aussi très utile. Je continuerai à travailler sur les réformes administratives plus larges. La France restera une zone favorite (mais maintenant que la France a de nombreuses sources de données ouvertes libres à la fois précises et étendues, une plus grande part de ce travail sera réalisé avec des outils spécifiques). Améliorer la documentation me parait plus important pour organiser la façon dont se fera le travail localement et globalement, et pour expliquer pourquoi certaines décisions ont été prises dans le passé et savoir lesquelles pourraient être déclassées.

Avez-vous des contacts avec d'autres cartographes ?

Sur le wiki, sur la liste de diffusion OSM en français, sur les discussions du site OSM.

Utilisez-vous vous-même OpenStreetMap ? Comment ?

Oui pour divers projets (je ne peux pas parler sous mon nom des projets privés), y compris pour aider des associations locales à intégrer une carte sur leur site (sans avoir à payer Google, ni dépendre de la décision de Google de les masquer !)

Faites-vous d'autres choses que la cartographie qui soit liées à OpenStreetMap ?

Wikidata, de la classification géographique et quelques images sur Commons ou Wikipédia.

Pour conclure, y a-t-il autre chose que vous voulez mentionner ?

Parlons-nous quand on a des problèmes ou quand on ne comprend pas certaines choses. Et donnons plus de pouvoirs et de moyens aux contributeurs pour ajouter ce qu'ils veulent voir et promouvoir. Cette carte OSM est pour tout le monde et non destinées seulement à quelques officiels.

Exemple de Contribution à OSM accessible aux débutants

Posted by Niconil on 19 December 2016 in French (Français)

Il s'agit "d'amener OSM" chez tout le monde. C'est à dire de ne plus laisser de maison sans route à proximité Ce sont des contributions simples il suffit en général de rajouter un chemin en s'inspirant des données du cadastre et de l'BDOrtho IGN

1- détection se rendre sur : http://tile.openstreetmap.fr/~cquest/leaflet/bano.html#9/43.8216/1.4227

laisser le rendu par défaut mais cocher 'QA' zones à compléter à l'aide du menu en haut à droite de la page web

2- le but est de guérir de cette rougeole chaque tache rose correspondant à un carreau d'1 hectare ou l'INSEE a recensé des résidents mais sans pour autant qu'il y a de chemin y arrivant (c'est probablement le signe d'une route manquante dans OSM)

3- repérer le secteur à corriger puis ajouter le highway (chemin) manquant avec votre éditeur préféré vous avez le bouton en bas à droite pour travailler directement dans votre éditeur préféré

les symptomes disparaitront (le carré rose disparaitra) lors du controle suivant (délai de qqes jours)

supplément : il y a une maladie similaire (signalée en bleu cyan au lieu du rose précédent) présence de population dans un carreau mais absence de batiment (c'est probablement le signe d'un batimant manquant dans OSM) il faut rajouter le 'building' manquant cependant si beaucoup de bati manque sur une même commune, la tâche d'import du bâti n'est pas recommandée pour quelqu'un qui est un apprenti contributeur

pour en savoir plus : le wiki (comme d'hab) https://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Servers/tile.openstreetmap.fr#Couche_.22Zones_.C3.A0_mapper.22

Un outil de comparaison de carte

Posted by Niconil on 18 December 2016 in French (Français)

on peut retrouver ces liens à partir d'une recherche internet : osm map compare

http://mc.bbbike.org/mc * propose entre autre le rendu osm-fr (et beaucoup d'autres) * possibilité de personnaliser la page avec le lien console en bas de page !!

http://tools.geofabrik.de/mc * idem mais beaucoup moins configurable (au cas où le lien précédent devenait inactif)

J'ai trouvé le chaînon manquant !

Posted by Virgile1994 on 12 December 2016 in French (Français)

Comme vous le savez peut-être, je penche depuis un bout de temps sur une amélioration du schéma actuel de cartographie des transports en commun. Outre diverses clés et valeurs pour préciser le niveau de service des lignes, et les informations disponibles aux arrêts, e principal point de ma proposition consiste en une division de ce qui est aujourd'hui représenté par public_transport=platform. Aujourd'hui, ce tag peut designer un quai, un poteau d'arrêt ou un abri. Ma proposition utilise des tags différents pour chacun e ces cas. Or en pratique, le poteau est toujours sur le quai non ? Pourquoi les séparer alors ? Hé bien parce que le poteau peut ne pas être sur le quai ! Samedi dernier, lors d'une visite à Milan, j'ai rencontré un arrêt de ce genre. Le tramway circulant au centre de la chaussée, le quai est en îlot au milieu de la chaussée. Mais par contre, le poteau a été planté au bord de la chaussée, sur le trottoir. Il y a donc une voie de circulation entre le poteau et l'arrêt. Voici l'arrêt en question

Location: Borgogna, Municipio 1, Milan, Lombardie, 20122, Italie
Older Entries | Newer Entries